Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Tomte Blog
  • Tomte Blog
  • : Tout sur les voitures en plastique mou de la marque TOMTE LAERDAL, historique de la marque, détails et photos de tous les modèles de ma collection ...
  • Contact

Edito

Vous êtes actuellement    visiteur(s) sur ce blog
            Le blog Tomte Blog regroupe toutes les infos que vous puissiez rechercher au sujet de ces attachantes petites miniatures en plastique mou, dont personne ne connait le nom, mais que tout le monde reconnait en les voyant : " aaaaah, oui, j'en ai eu quand j'étais petit !!!!"  
Vous êtes de plus en plus chaque mois à venir visiter ces pages, merci encore aux fidèles visiteurs !!! N'hésitez pas à enrichir ces pages de vos commentaires !

 

 

 

 

 

 

 

Tom

 

Vous êtes actuellement    visiteur(s) sur ce blog

tout tomte ...

 

Colonne de droite dans Catégorie/"TOMTE BLOG" toutes les dernières infos en vrac, les dernières mises à jour et les évolutions du blog,... Dans "boites et coffrets" chaque mois une présentation en emballage d'origine.

 Enfin dans " inclassable " tout ce qui ne tient pas ailleurs !!!

 

 





Texte Libre

Bonjour et bienvenue, venez découvrir ma collection de véhicules en plastique mou de chez TOMTE LAERDAL, ces petites autos de couleurs méconnues qui ont fait la joie des petits des années soixante et soixante-dix dans plus d'une centaine de pays et font maintenant celle des collectionneurs.

Ce blog retrace l'histoire de la marque et celle d'un industriel Norvégien atypique, vous y trouverez la liste complète des modèles avec, au fil du temps, tous les détails qui caractérisent ma propre collection débutée ... avant même ma naissance !

Bonne visite à tous


T
om


30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 12:27

Prototype ou essai de style : rien ne définit la Déora ... mais le résultat est spectaculaire !

1965_Dodge_Deora_Custom_Pickup.jpg

Partis d'un pick up Dodge A-100, les frères Larry et Mike Alexander on taillé dans la tôle et ont sorti le chalumeau pour donner une forme plus élancée et futuriste à l'utilitaire. C'est en 1964 que leur vient cette idée, et après avoir demandé une base sur laquelle travailler aurpès de Chrysler, il se lancent dans la construction de ce show car à partir d'un dessin original du designer Harry Bradley.

1967_Dodge_Deora_First-showing-Cobo-Hall_03.jpg

Parvenir à mettre en trois dimensions ce dessin ne fut pas une mince affaire mais le résultat est incroyable, spectaculaire diront certains !
L'absence de portes latérales, les lignes hors normes, des proportions encore jamais vues, un poste de conduite (de pilotage ...) très avancé, rien n'indique que l'on puisse conduire cet engin : d'autres pensent en voyant les photos que le prorotype n'est qu'une maquette à échelle réduite, un gros jouet quoi !
On accède dans la cabine par le panneau avant logé entre les deux optiques, après avoir relevé le parebrise, et pris le soin de faire pivoter la colonne de direction. La manoeuvre demande un petit entrainement mais une fois réalisée on se retrouve confortablement installé aux commandes. Assis en avant des roues arrières, la conduite est un peu déroutante, les instruments de bord se trouvent en partie au centre de la console en ce qui concerne le compteur et le compte tours, et pour le reste dans le panneau coté conducteur. Le moteur six cylindres en ligne de 101 chevaux est placé derrière la cabine, la transmission est assurée par une boite mécanique à trois rapports. Le radiateur se trouve devant l'essieu arrière rigide et est alimenté en air par les écopes latérales. La benne est recouverte d'un couvercle qui cache la mécanique, les feux se cachent sous une moulure imitant le bois.

1967_Dodge_Deora_First-showing-Cobo-Hall_11.jpg

Un seul et unique modèle fut construit à l'échelle 1:1, et fit fureur dès son lancement sur le salon Autorama de Détroit en 1967. C'est Hot Wheels, la célèbre marque de voitures miniatures, qui fit entrer la Déora dans la légende, en l'adaptant à une échelle réduite qui fait partie aujourd'hui des modèles les plus recherchés.

Repost 0
14 septembre 2007 5 14 /09 /septembre /2007 22:15

Les 1 et 2 septembre se sont déroulés les premières rencontres européennes des possesseurs et amoureux de cette auto quelque peu magique : la DeLorean. Etaient présents un équipage anglais, un suédois, un monégasque, plusieurs belges et hollandais et une grosse équipe française.

Voici quelques photos prises sur le site des opérations ...

 

 

De bon matin au fin fond de la Picardie, les esprits s'éveillent et s'échauffent, le café coule enfin, les croissant ne sont plus très chauds, les premiers réveillés se posent au soleil naissant ...

 

 

 

 

 

Au pied de l'anneau de vitesse s'alignent les bêtes pour la photo souvenir, toutes identiques, mais toutes différentes, les carrosseries en inox brillent et jouent avec les reflets du soleil. Les moteurs au son feutré chantent et font resonner leur écho contre la piste qui forme un mur ...

 

 

 

Profiter de cet alignement est un moment rare, presque émouvant, certaines ont des numéros de série proches et ne s'étaient pas retrouvées depuis l'usine de montage ...

Sur l'anneau la pente est plutôt impressionnante, il y a presque 45° en haut de la piste

Pendant ... et après quelques pas de danse, enfin tout le monde s'aligne et chacun ira de son point de prise de vue.

 Qu'importe, elle ravit chacun quelque soit l'angle.

 

Un aperçu des moments forts des deux journées est visible ici et .

Repost 0
29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 23:07

Voici les quelques photos prises de la Delorean de Mike ce week end, trop d'émotion pour penser à faire un reportage complet ...

Quelques vues rapides de l'animal ...

 

 

 

 

 

 

 

   L'homme heureux ...Ca y est !!!
Voila : rendez vous avec Mike c't'aprèm devant chez lui, à 17 h pétante j'y suis, et là dès l'entrée de la rue la tant attendue est posée ...
Le coeur bat, Confused c'est la première fois que j'en approche une d'aussi près ...
Un coup de sonnette plus loin et le Gars Mike se pointe, il me dit qu'il a des problèmes d'ordi et qu'il n'a pas pu se connecter pour raconter ... Ed en retard, la boite cassée au moment de partir et Ed qui en trouve une et la monte illico, prise en main à Lille, puis retour, "attention la pompe à eau est naze" dit Ed, il lui en a apporté une de rechange, " ... et l'injection ratatouille un peu mais c'est normal faut que ça se rode ...).
Retour pas très tranquille car le moteur a parfois des ratées, et la jauge à essence et le compteur ne fonctionnent pas et c'est inquiétant mais dans l'ensemble ça va, à part les gens un peu inconscients sur l'autoroute qui font des manoeuvres limites et le font ralentir pour prendre des photos ... Mad
De mon coté la rencontre est super sympa, voir la voiture, la toucher, la carresser, m'assoir dedans ... Embarassed ... puis après les présentations Mike me propose un petit tour, ce que j'accepte vous vous en doutez Laughing
Quel plaisir, le moteur ronronne d'enfer même si ça ne pousse pas plus que ça ... je suis un vrai gosse devant le cadeau de noël !!! Puis Mike me demande : " Tu te sens apte pour prendre le volant ??? "
( je ne vous donne pas ma réponse hein ?)
Et me voila assis pour quelques kilomètres au volant d'une auto dont je rêve depuis plus de 20 ans ........... Quel pied, indescriptible, faut vraiment essayer pour savoir, même si ça ne se voyait pas de l'extérieur à l'intérieur je bouillonnais ..... Laughing Laughing Laughing
Un moment inoubliable, merci mille fois Mike pour cette rencontre et à très bientôt j'espère sur les routes et ... à deux Delorean qui sait ...

Repost 0
15 août 2006 2 15 /08 /août /2006 00:00

Forte du succés que procure la Coccinelle à travers le monde, la société Volkswagen décide de produire un petit coupé qui utiliserait la base de la Cox, mais qui allierait la robustesse germanique à la volupté des formes des automobiles italiennes ...

C'est en 1952 qu'apparait un premier prototype dessiné par Mario Boano de chez Ghia, puis un second qui augure la forme définitive voit le jour un an plus tard. Le coupé sera finalement présenté au public en juin 55.

 

La carrosserie est installée sur la plateforme de la Coccinelle élargie pour la circonstance d'une douzaine de centimètres et muni du fidèle quatre cylindres à plat. La fabrication est assurée par la société Karmann à qui l'on doit déja entre autres le cabriolet Coccinelle du même nom.

Le Type 143 sera tout simplement appelé " Karman Ghia " et fabriqué jusqu'en 74 sans être profondemment modifié.

Repost 0
25 juillet 2006 2 25 /07 /juillet /2006 00:00

Conçue par l'ingénieur Preston T. Tucker, cette voiture unique a débuté sa carrière par le projet " Sport Tucker Torpédo ", mais a aboutit en la Tucker 48 Sedan que l'on connait et qui est finalement très réussie ... l'obsession de Preston Tucker étant la sécurité, l'auto sera équipée de freins à disques, d'un tablier rembourré, d'un habitacle maintenant les passagers à l'abri en cas de choc frontal et un pare-brise s'éjectant vers l'extérieur pour limiter les blessures au visage. Mais ce qui fait que l'on reconnait une tucker au premier coup d'oeil est indéniablement son phare central avant orientable, qui permettait d'éclairer l'intérieur du virage !

Le moteur de 6 cylindres opposés à plat est emprunté à Bell ( qui équipait des hélicoptères !!! oui oui oui ! ) et modifié pour l'occasion en refroidissemnt liquide car le modèle initial refroidi par air ne supportait pas la surchauffe due au montage à l'arrière. Il développe plus de 190 Ch et emmène la tucker à presque 200 km/h.

Seuls 51 modèles ont était fabriqués dans l'ancienne usine d'assemblage d'avion de Chiccago, il fallait en effet avoir construit plus de 50 véhicules pour être considéré comme " constructeur ". Pari réussi mais après ce début laborieux l'usine ferme ses portes et Tucker, accusé de fraude, mettra trop de temps à se justifier et perd ce qui reste de son rêve, il décède en 1956 alors qu'il travaille sur un nouveau projet ...

Repost 0
25 mai 2006 4 25 /05 /mai /2006 00:00

DMC 12 De Lorean ...

De Lorean est tout d'abord le nom d'un homme, et pas n'importe lequel, c'est celui d'une des figures les plus emblématiques des heures de gloire de l'industrie automobile américaine : né en 1925 à détroit, John Zachary Delorean ( qui deviendra De Lorean ) réalisera son rêve, celui de bien des hommes, construire sa propre voiture.

Il quitte en 1973 son poste de vice président de Général Motors, prime et indemnités en poche, pour créer sa propre marque, la " De Lorean Motors Compagny ". Entouré d'ingénieurs et de designers de renom, il sort de ce bouillon de matière grise la DMC-12, une voiture de sport à carrosserie en acier inoxydable non peint, chassis à poutre centrale en Y, portes à ouverture type papillon, motorisation en position centrale arrière V6 PRV de 2800 CC et 130 ch. La vitesse maxi est de près de 220 km/h.

Une usine sera construite en 78 en Irlande dans la banlieue de Belfast mais c'est dès 1976 que sort un premier prototype à motorisation Citroen. En 77 c'est le V6 PRV qui est choisi pour emmener la belle sur un deuxième proto proche de la version définitive.

Le 21 janvier 1981 sont produites les premières DMC-12 en série et cette année seront fabriquées 6539 modèles. Les ventes sont trop rares, les grêves et les incidents sont de plus en plus fréquents à l'usine de Belfast et en 82 sortent laborieusement 1126 voitures, en 83 seules 918 seront en bout de chaine ...

 

Les ventes ne suivent pas malgré l'enthousiasme des amateurs et John De Lorean, au bord de la faillite, trouve un ultime financement pour sauver sa société mais l'origine des fonds est loin d'être légale et il est rattrappé par la justice. Bien qu'innocenté par la suite le mal est fait et la De Lorean Motors Compagny ferme ses portes.

John Zachary De Lorean décède en mars 2005 alors qu'il travaillait de nouveau sur un projet de nouvelle voiture ...

Ce premier article concernant les véhicules d'exception est dédié à cette auto incroyable sur tous les points, que ce soit du point de vue de la conception, de la motorisation, du design, de son destin, de l'effet qu'elle produit lors de son passage sur les routes et cela même auprès de ceux que l'automobile laisse indifférent, de l'homme qui l'a imaginée, créée, produite, et de tous ceux qui ont espéré un jour pouvoir s'installer à son volant et qui ont réalisé leur rêve ...

Repost 0